1. Présentation et Historique

L’Hôpital Général de Référence de N’djili   est situé au quartier 7 dans la commune de N’djili.

Il a vu le jour en 1952 sous forme d’un dispensaire qui n’administrait que des soins externes, il dépendait à cette époque de l’hôpital de Léopoldville et il était sous tutelle administrative du centre extra-coutumier de Kasangulu. Ses bâtiments ont été construits en 1958.

Le 19 juin 1963, date de son inauguration ainsi il prit le nom de centre de santé pilote et maternité de N’djili. Il était sous tutelle du ministère de la santé publique.

 En 1975, après que la mission de supervision lui fut retirée suite au manque de son exécution auprès des centres de santé de l’intérieur du pays, on le baptisera  « centre de médecine communautaire de N’djili ».

Le 12 mars 1976, après la négociation intervenue entre le ministère de l’enseignement supérieur et universitaire et celui de la santé publique, le centre de santé de N’djili fut cédé à l’UNAZA à travers l’arrêté ministériel  n°250 /970/76.

Le 08 juin 1976, Monseigneur le Recteur de l’UNAZA intégra ce centre à l’ISTM /Kinshasa par décision n°0015 /UNAZA /R en le reconnaissant comme l’une de ses sections.

En 1993, après la création de plusieurs services médicaux et Médico-techniques, le centre fut transformé en hôpital et on lui donna le nom de «  l’Hôpital Maman Mobutu de N’djili ».

Le 17 mai 1997, l’hôpital change de nom pour devenir l’hôpital général de référence de N’djili (zone de santé de N’djili).

  1. Organisation et fonctionnement

L’Hôpital Général de Référence de N’djili comprend deux organes principaux à savoir :

  • Le conseil de gestion ;
  • Le comité directeur
  1. Le Conseil de Gestion

Il est l’organe de conception, d’orientation et de décision. Il trace la politique générale de l’hôpital. Celui-ci est composé de :

  • Directeur général ;
  • Secrétaire général académique ;
  • Secrétaire général administratif ;
  • Administrateur du budget.

En effet, il sied de signaler que ce comité se réunit une fois par mois sous la présidence du Directeur Général de l’ISTM/KINSHASA.

  1. Le Comité Directeur

Le Comité Directeur est l’organe chargé d’appliquer toutes les décisions du conseil de gestion. Il est le responsable du fonctionnement et de l’exploitation de l’hôpital. Il se réunit hebdomadairement sous la présidence du médecin Directeur, qui rend compte au Directeur général. Il est composé de :

  • Médecin Directeur ;
  • Administrateur Gestionnaire titulaire ;
  • Médecin chef de staff ;
  • Directeur de Nursing ;
  • Directeur des services Médico- techniques.

Il est à noter que celui-ci est nommé  par le Comité de Gestion de l’ISTM /KINSHASA.

III. Les services organisés à l’Hôpital Général de Référence de N’djili

Etant une institution publique à caractère médical et social de la médecine curative et préventive, l’Hôpital Général de Référence de N’djili assure une large couverture sanitaire à la population.

Dans cette optique, les services administratifs, médicaux et médico-techniques ci-dessous sont organisés notamment :

  1. Direction administrative et financière

Cette direction comprend :

1.1. Division des ressources humaines

  • Bureau du personnel ;
  • Bureau de contentieux ;
  • Bureau social ;
  • Bureau de rémunération ;
  • Bureau de stages et formations.

1.2. Division de Finance et Budget

  • Bureau de comptabilité ;
  • Bureau de facturation et recouvrement ;
  • Bureau de Budget et contrôle ;
  • Bureau de la trésorerie, caisse centrale.

1.3. Division de mouvement et statistique

  • Service de réception centrale ;
  • Services des archives et documentations ;
  • Service de la morgue ;
  • Bureau statistique.

1.4. Division des services généraux

  • Bureau d’entretien ;
  • Bureau de patrimoine ;
  • Bureau de réparation.
  1. Direction Médicale
  • Médecine interne ;
  • Chirurgie ;
  • Gynéco-obstétrique ;
  • Nutrition diététique ;
  • Dentisterie ;
  • Oto-Rhino-Laryngologie (ORL) ;
  • Pédiatrie ;
  • Soins intensifs.

 

  1. Direction de Nursing
  • La coordination de stage ;
  • La coordination de soins.

Il convient de signaler que la coordination regroupe les différents postes de soins ci-après :

  • la médecine interne ;
  • La salle des urgences (Adultes et Enfants) ;
  • La chirurgie ;
  • la salle d’opération ;
  • la maternité ;
  • la pédiatrie ;
  • les soins intensifs ;
  • la salle d’accouchement ;
  • les CPN ;
  • les CPS.
  1. Direction Médico-Techniques

Cette direction regroupe en son sein les services suivants :

  1. Le service d’anesthésie et réanimation
  2. Le service de kinésithérapie ;
  3. Le service de laboratoire
  4. Le service d’imagerie médicale ;
  5. Le service de nutrition et diététique.

Capacités d’accueil et personnels de l’Hôpital de Référence de N’djili

  1. Capacité d’accueil

L’Hôpital Général de Référence de N’djili  à une capacité d’accueil de 150 lits.

  1. Personnel de l’hôpital

L’Hôpital Général de Référence de N’djili dispose de 60 médecins dont 18 spécialistes et 42 généralistes.

Les médecins spécialistes sont répartis dans les services ci-dessous :

  • 5 en chirurgie
  • 1 en pédiatrie
  • 3 en médecine interne
  • 3 en gynéco-obstétrique
  • 1 en Biologie médicale
  • 2 en anesthésie et réanimation
  • 1 en ophtalmologie
  • 1 en ORL
  • 1 en parasitologie

A part les médecins, l’Hôpital Général de Référence de N’djili bénéficie de service de 147 infirmiers dont 12 sages-femmes et 135 infirmiers.

A ces deux catégories d’Agents cités ci-dessous, il faut ajouter 105 Agents administratifs, techniques et ouvriers.

  1. La morgue de l’Hôpital de Référence de N’djili

Il est à noter que l’Hôpital de Référence de N’djili dispose d’une morgue qui a une capacité d’accueil de 40 corps.